lundi 23 mars 2015

Comment maitriser vos pensées ?

Joseph Murphy, célèbre maître dans la science de l'Esprit affirmait ce que tant de maitres spirituels ont dit, changer votre esprit et votre monde changera, saturez votre esprit des vérités spirituelles et l'intelligence infinie vous guidera en marchant et en parlant avec vous. Ouvrez vous à votre intériorité. Tenez vous tranquille.


Une technique de substitution des pensées négatives 

Dans le texte suivant, Joseph Murphy enseigne une technique de substitution des pensées négatives et perturbantes par des pensées de paix et de confiance, apaisant ainsi la personne et amenant plus de pensées constructives et optimistes. Cet enseignement est pour vous si vous traversez ce genre de situation.

La maîtrise de vos pensées

par Joseph Murphy, 



Joseph Murphy (1898 - 1981)
Célèbre enseignant de la science divine

"Sois tranquille, et sache que Je suis Dieu..." (Psaume 46,10). Quel soulagement merveilleux remplit votre esprit lorsque vous vous murmurez ces paroles dans le silence de votre âme ! Quelle libération de toute tension, de toute anxiété vous vient quand vous méditez sur la sagesse, la vérité et la beauté de la grande vérité : "Tiens toi tranquille, et contemple le salut de l'Eternel..." (II Chroniques 20,17); "L'éternel rendra parfait tout ce qui me concerne..." (Psaume 138,8).

Lorsque vous saturerez votre esprit de ces vérités, vous aurez une réponse nette de l'Intelligence infinie qui vous habite et qui marche et parle avec vous.

Technique de substitution

Un homme était inquiet depuis 5 ans au sujet d'un procès compliqué. Il priait chaque soir, essayant de s'en remettre à Dieu, affirmant : "Je laisse aller, je laisse faire Dieu.". Mais il annulait tous les jours sa prière et son affirmation en disant : "A quand la fin, à quand la fin, Seigneur ?"

Au cours de la conversation, il cita une phrase de la Bible : "Dans le monde, vous aurez des tribulations; mais ayez bon courage, j'ai vaincu le monde." (Jean 16,33). Cet homme s'était imaginé que ce procès était une punition pour lui; il était basé sur de faux témoignages, un tissu de mensonges tramé par des parents qui contestaient un testament en sa faveur. 

Suivant mes conseils, au lieu de se morfondre et de s'agiter toute la journée, il affirma fréquemment :
"Je remet à Dieu cette affaire. Dieu agit, tout est harmonie et paix." Il pratiqua une discipline de substitution; lorsque les pensées négatives lui venaient il les remplaçait immédiatement par ces affirmations. Au bout de quelques jours les pensées négatives firent place à un profond sentiment de paix.

Il cessa de conférer à ses parents le pouvoir de lui nuire, de le priver de son bien, pouvoir qu'ils n'avaient jamais eu, sinon dans ses pensées. peu à peu, sa conviction spirituelle grandit; il comprit que sa propre conscience d'être est la seule cause de ses expériences et des conditions de sa vie. 

Par conscience d'être, il faut entendre la somme totale des acceptations, de croyances du conscient et du subconscient. Comme le disait le docteur Quimby en 1849 : "L'homme est l'expression de ses croyances."

Tandis que mon consultant persévérait ainsi, son avocat lui apprit que celui de la partie adverse avait conseillé à ses clients de ne pas pousser trop loin leur procédure; elle était, pensait'il, vouée à l'échec. Sa prière était exaucée.

Souvenez-vous-en, personne n'est à changer si ce n'est vous-même. Changez votre attitude d'esprit, changez vos points de vue mais cessez d'essayer de changer le monde. L'homme dont nous venons de parler comprit que c'était ses propres pensées au sujet du procès et de ses parents qui le mettaient en colère, et non les autres et leurs actes. Il avait souffert de son propre jugement et de ses réactions à leurs mensonges. Quand il cessa de donner puissance à ces mensonges, il fut même accorder à sa Divine Présence toute son attention.

Il est essentiel que vous compreniez l'extrême importance de ne pas s'en prendre aux autres au sujet de vos ennuis, de votre mauvaise santé ou de vos souffrances : il faut vous débarrasser de l'absurde croyance superstitieuse selon laquelle les autres peuvent empêcher votre réussite.


Votre réussite et votre bonne fortune se trouvent dans votre foi en Dieu et en toutes bonnes choses, le succès de votre entreprise en dépend.


Extrait du livre Joseph Murphy, L'impossible est possible, Editions Dangles, 1979


La foi en Dieu amène la bonne fortune

A lire aussi : 














Suivez les nouvelles publications de ce blog par e-mail, en entrant votre email dans le formulaire ci-dessous et recevez la newsletter de Intuition and Co et des surprises. 
Réservez le petit guide de l'Intuition gratuit !


Enter your email address:


Delivered by FeedBurner

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire