lundi 24 février 2014

L'Intuition

Écrit par Leonardo Vintiñi, pour Epoch Times


notre avancée technologique nous ferait-elle perdre nos dons ? «La seule chose de vraie valeur est l'intuition.» disait Albert Einstein
L'intuition
« Heureux ; en colère ; heureux ; vraiment heureux ». Un instrument surveille le cerveau de Monsieur X qui ne semble pas dire les choses au hasard. Il a subi deux hémorragies cérébrales qui ont endommagé le centre de la vision dans le cerveau, et l’ont rendu aveugle.
On a présenté à Monsieur. X des photos de visages exprimant la peur, le bonheur et d’autres émotions. Il a donné les bonnes réponses à un niveau bien plus élevé que ne l’aurait fait le pur hasard. Existerait-il un moyen de voir en dehors de la vision oculaire ? S’agit-il d’un mode de réceptivité qui n’aurait pas encore été découvert ?
Le Docteur Alan Pegna de l’université de Nouvelles Galles du Sud en Australie et son équipe de chercheurs à Genève ont été étonnés des résultats de l’étude. Durant le scanner, on a remarqué une activité très nette dans l’amygdale droite de Monsieur X, une activité tout à fait semblable à celle d’un sujet faisant la même chose mais avec un cerveau non endommagé.
Certains scientifiques tirent de cette expérience une hypothèse tout à fait intéressante : l’éventualité d’un sixième sens. Pour d’autres, il s’agit ni plus ni moins du début de la recherche scientifique sur une capacité bien connue depuis longtemps : l’intuition.
Bien que l’intuition soit peu acceptée dans les milieux scientifiques, la reconnaissance de cette capacité a pris de l’ampleur en neurophysiologie ces dernières années. Pourtant, cette capacité qui est de connaître les choses avant qu’elles ne se soient passées : tant pour des évènements lointains que pour des changements imminents dans l’environnement, est bien connue depuis des milliers d’années par les peuples indigènes du monde entier.
Hypersensibilité ou sixième sens ?
Après le tsunami en 2004 en Asie, un représentant du gouvernement du Sri Lanka a fait des remarques très intéressantes : « la mer a rapporté des centaines de corps humains mais pas le moindre cadavre d’éléphant, de chat ou de lapin. C’est étrange qu’on n’ait pas vu d’animaux morts».
Les animaux auraient-ils la capacité de sentir un danger imminent ? Comment ont-ils pu s’enfuir devant le tsunami ? Car juste quelques minutes avant que la mer ne s’enfonce dans les terres, les animaux ont filé désespérément vers les hauteurs de l’île.
De même, les peuples autochtones de la région, avec en eux 60 000 ans de contact avec la nature, ont suivi le comportement des animaux et les ont accompagnés vers les hauteurs. Pratiquement tous les autochtones ont survécu au tsunami. Mais comment ces hommes et ces animaux ont pu percevoir ce danger immédiat ? Peut-on raisonnablement avancer que c’est le résultat de leur intuition ? Et s’il en est ainsi, comment fonctionne ce mystérieux mécanisme biologique ?
Il n’est pas facile de répondre à ces questions. Selon certaines enquêtes, les peuples natifs de l’île, en vivant, proches de la nature, ont, au fil du temps, intégré un grand savoir. Ils ont pu par exemple : ressentir la résonance des pas des éléphants sauvages lorsqu’ils se sont précipités à l’intérieur de l’île, ou observer l’étrange attitude des dauphins, des iguanes et des oiseaux. Ainsi, ils ont pu percevoir de manière très efficace ce que les radars, qui ne fonctionnaient pas à ce moment-là, n’auraient pas forcément pu détecter ou su interpréter.
Dans un article paru dans la revue Science, des chercheurs de l’université Saint Louis de Washington ont expliqué que les clés d’anticipation que possèdent les peuples indigènes proviennent d’une région du cerveau appelée le cortex antérieur. Cette zone du cerveau devient active dans des situations où le changement de l’environnement reste imperceptible à la conscience mais nécessite une action pour assurer la survie de l’individu.
Comprendre comment les animaux ont eu l’intuition de l’approche du tsunami est une tâche plus difficile. Des chercheurs en comportement animal suggèrent que des indices tels que des changements dans la pression atmosphérique, des vibrations du sol et les sons émis par les vagues qui avancent, des choses imperceptibles aux sens humains, peuvent donner des indices à certains organismes sur un danger imminent. On sait, de même, que les oiseaux et les autres animaux quittent une zone juste avant une éruption volcanique.
Des biologistes chinois ont observé que quelques minutes avant un tremblement de terre, les chats, les chiens et les autres animaux domestiques de la région deviennent agités et dans certains cas hurlent, aboient ou miaulent de manière incontrôlée. Les serpents sortent de leur trou, les oiseaux voltigent dans leur cage et les rats courent frénétiquement.
Cependant beaucoup de scientifiques croient, aussi bien dans ce cas que dans celui de Monsieur. X, qu’il doit exister une méthode différente selon laquelle les formes de vie peuvent percevoir leur environnement autrement que par les sons, les vibrations, les odeurs, les images ou le goût.
Une capacité en sommeil
L’expérimentation initiale a été simple : on a pris une quarantaine de volontaires et deux photographes par test. Le directeur de l’expérimentation, Ronald Rensink, professeur assistant de psychologie et science de l’ordinateur à l’université de Colombie Britannique a choisi le sujet d’observation suivant : comment se sont produits des accidents pour lesquels les responsables n’avaient pas pu voir la voiture dans laquelle ils sont rentrés. Cette étude a été publiée par Science Psychologique.
Au début, on a montré aux volontaires la photo d’une route. Puis à plusieurs reprises la même image a été visionnée. A un moment choisi par hasard, au cours d’une nouvelle présentation, quelque chose dans l’image est changée : un élément ajouté ou enlevé, par exemple.. Mais ce changement, même significatif, reste souvent difficile à percevoir.
Il est demandé aux volontaires, d’appuyer sur un bouton au moment où ils s’aperçoivent du changement. La surprise a été la demande de certains volontaires. En effet  ils ont demandé à Ronald Rensink s’ils devaient presser le bouton lorsqu’ils voyaient vraiment le changement ou alors lorsqu’ ils avaient l’intuition que le changement allait se produire.
Ceci orienta de manière différente l’étude. Ronald Rensink nota que non seulement la majorité des volontaires se rendaient compte du changement au moment précis où celui-ci survenait, mais de plus, un tiers des sujets pressait le bouton juste avant la présentation de la photo.
Cette étude démontre que l’intuition pourrait bien être une façon extrasensorielle de détecter des changements infinitésimaux de l’environnement. Elle suggère que nous pourrions avoir la capacité de percevoir des stimuli impossibles à détecter, même avec une technologie de pointe.
Pourrait-on faire quelque chose pour améliorer nos capacités intuitives ? Pourquoi les animaux bénéficient d’une meilleure acuité intuitive que nous ? Nos ancêtres, intimement liés à la nature, avaient une capacité intuitive développée. D’où l’idée que nos contemporains, en faisant de plus en plus appel à la technologie pour comprendre le monde, ont perdu peu à peu leur capacité intuitive. Dans notre culture moderne, on accorde plus de crédit à des choses pouvant être facilement vérifiées.
Alors notre avancée technologique nous ferait-elle perdre nos dons ? «La seule chose de vraie valeur est l'intuition.» disait Albert Einstein



Concentre-toi sur ton Coeur



Concentre-toi sur ton Coeur, imagine-le rayonnant , battant au rythme

de l'Univers et il s'ouvrira comme la fleur du matin, libérant tous

les parfums de l'Âme.

Sagesse Amérindienne




parfums de l'âme, intuition du coeur
La voie du Coeur







Découvrez les Formations pour développer et exercer votre intuition, que Intuition and Co vous propose


Cliquez ici
http://intuitionkalunga.blogspot.fr/2014/09/pratique-de-lintuition-formations-paris.html


jeudi 20 février 2014

La solution de la pleine conscience

La méditation permet de développer son intuition et d'améliorer la conscience de soi et d'être réceptif aux signaux du corps qui sont à la source de l'Intuition. De plus le bien-être qu'elle engendre, la méditation en calmant l'esprit, permet d'être plus attentif à la petite voix de la sagesse en Soi et aide à la prise de décision.


Par Christophe André, Psychiatre et Auteur




La pleine conscience consiste à être présent à l'expérience du moment que nous sommes entrain de vivre, sans filtre (on accepte ce qui vient), sans jugement (on ne cherche pas si c'est bien ou mal, désirable ou non), et sans attente (on ne souhaite pas que quelque chose arrive ou se passe).
Christophe André, Psychiatre et auteur



La solution de la pleine conscience


La pleine conscience consiste à être présent à l'expérience du moment que nous sommes entrain de vivre, sans filtre (on accepte ce qui vient), sans jugement (on ne cherche pas si c'est bien ou mal, désirable ou non), et sans attente (on ne souhaite pas que quelque chose arrive ou se passe). 

La pleine conscience est donc une simple présence – juste être là -, mais si difficile à atteindre... En générale notre attention n'est que partiellement consacrée à ce que nous sommes en train de vivre. Et nous faisons des efforts pour nous concentrer sur certains points (qui nous semblent alors importants) plutôt que sur d'autres (que nous jugeons secondaires). Lorsque Evguénia Guinzbourg est touchée par le murmure des grands arbres sous le vent, elle pourrait considérer que c'est secondaire par rapport à l a gravité de sa situation : elle va peut-être être condamnée à mort.

Mais non elle est en pleine conscience, et le murmure des arbres est à cet instant précis ce qui est le plus important à son esprit. Fuite d'une situation trop douloureuse ? Mécanisme de défense, comme diraient les psychanalystes ? Je ne pense pas. Plutôt lucidité infinie. C'est que la pleine conscience peut aussi être comprise comme le niveau supérieur de l'acceptation : une sagesse intégrative, qui replace le détail dans son tout. Au moment où je vais peut être mourir, qui peut dire s'il n'est pas suprêmement important d'écouter une dernière fois le murmure du vent ?

En psychologie, la conscience est le mélange de l'éveil (cette disponibilité pour toutes les stimulations de l'environnement qui nous arrive) et de l'attention (la capacité de se focaliser sur un aspect de ce qui se passe). La pleine conscience est donc une intégration optimale de cela : présence, mais intense et disponibilité, mais à tout. On aurait pu aussi l'appeler « plein éveil ».

Elle n'est pas une forme de passivité et d'acceptation aveugle : elle permet d'habiter le présent, mais avec souplesse, en étant dans la possibilité de se désengager, si on le choisit, et en tout cas, en en étant conscient.

Les capacités de pleine conscience sont présentes chez chaque humain. Elles dépendent sans doute d'aptitudes naturelles à la concentration et à l'ouverture (les deux devant être liées et synchrones), mais elles peuvent aussi s'acquérir ou se développer par l'entrainement. Jusqu'à présent, cet entrainement est peu valorisé en Occident, où l'on donne plutôt la priorité à l'action et à l'intervention systématique. Chez nous, l'admiration pour les sages est moins grande que l'admiration pour les vainqueurs.

Bénéfices de la méditation

La méditation nous aide à comprendre la nature de la pensée.

En réalité, nous ne pensons pas : notre esprit produit des pensées, que nous choisissons et sélectionnons, ou qui s'imposent à nous. Nous ne faisons que subir et choisir. La production nous échappe, nous n'arrivons qu'en aval. Méditer nous rend plus conscients de cela : notre cerveau comme un robinet à pensées, ouvert sans cesse pour le meilleur et pour le pire. Et méditer nous aide donc à mieux choisir et moins subir, parmi le flot de ces pensées. Plus la pratique méditative est régulière, moins il existe de tendances à la rumination.

La méditation enrichit les états d'âme et aide à leur régulation.

La méditation aide à la prise de conscience de nos états d'âme, à mieux comprendre leurs liens avec nos sensations physiques, à déceler aussi comment nos états du corps (tension, douleur, faim, fatigue) influent sur nos états d'âme. 

De ce fait la pratique de la pleine conscience peut aider par exemple à la prise de décisions (dans les situations complexes notamment) car elle améliore notre discernement des « marqueurs somatiques », ces petites sensations corporelles à la source de l'intuition. Le petit pincement que l'on ressent lorsqu'on s'apprête à dire oui alors qu'on pense non, ou le malaise face à quelqu'un qui nous ment ou cherche à nous imposer une décision, où l'inconfort à prendre une décision qui paraît logique mais qui nous met mal à l'aise pourtant : nous pouvons être mieux à même de prêter l'oreille, ou plutôt le corps, à tout cela.

De même il est probable que la méditation, en facilitant les états cérébraux de synthèse, facilite aussi les processus de résolution de problème, conscients et inconscients : ces mécanismes, par lesquels, ayant réfléchi tranquillement à une question, la réponse nous arrive un peu plus tard.

La méditation permet de meilleures capacités de concentration pour travailler ou réfléchir.

… il est probable que la pleine conscience permet de nous amener à plus de créativité, par moins d'autocensure. Qu'elle nous aide à réfléchir portes et fenêtres de l'esprit grandes ouvertes : à tout accueillir avant de décider.

La méditation est corrélée au bien-être, et semble associée chez ses pratiquants à une fréquence plus grande d'états d'âme positifs, et moindre de négatifs.(...)

La méditation facilite le changement d'attitude et de conviction.

Parce qu'elle entraine à l'ouverture, à la curiosité et à l'accueil de ce qui est. Elle facilite la tolérance à la différence et la compréhension d'autrui, mieux que la simple information : car l'information ne marche qu'auprès de gens souples au préalable, réceptifs. Une étude avait ainsi montré qu'une forme particulière de psychothérapie basée sur l'acceptation de mieux faire évoluer les préjugés.

La méditation aide à savourer l'existence.

Non seulement parce qu'elle nous rend davantage capables de ne pas nous noyer dans nos ruminations, que nous identifions au plus vite. Mais aussi parce qu'elle nous aide à mieux savourer les bons moments, auxquels elle nous rend plus profondément présents.




Christophe André – Extrait du livre les États d'âmes, un apprentissage de la sérénité. Edition Odile Jacob, Collection Psychologie, Paris, 2011.
(page 332-333 ; 336-339)









Pour aller plus loin
Le site de Christophe André 
Méditer aujourd'hui, par Christophe André
Christophe André invite Frédéric Midal




vendredi 14 février 2014

Intuition, 6ème sens et Parapsychologie

Intuition, 6ème sens et Parapsychologie

Ecrit par Kathy Hanke - Intuition and Co

Définition de la Parapsychologie


La parapsychologie a son origine en 1882 à Londres avec le premier groupe de recherche laSociety for Psychical Reseach, toujours active à notre époque. Et plus avant par le Mesmérisme et le "magnétisme animal" avec Mesmer et  le marquis de Puységur avec le Somnambulisme, en France à la fin du 18ème (1770-1789).

L'IMI, le premier institut français de parapsychologie fondé en 1919 donne la définition suivante :La parapsychologie est l’étude rationnelle, approfondie, et pluridisciplinaire des faits semblant inexplicables en l’état actuel de nos connaissances scientifiques, et mettant en jeu le psychisme et son interaction avec l’environnement.

Et plus tard en 1970:
"Etude des moyens de communications entre les organismes et leur environnement, autres que ceux actuellement expliqués par la communauté scientifique."

L'IMI, l'Institut Métapsychique Internationale est fondé en 1919 par Jean Meyer, le Pr Rocco Santoliquido, et le Pr Gustave Osty pour l'étude des phénomènes parapsychologiques. 

En 1927 une première université américaine la Duke University à Durham en Caroline du Bord, ouvre un laboratoire en parapsychologie, dirigé par le professeur Joseph Bank Rhine.

En 1977, le Dr Laurence Leshan présentait la parapsychologie comme étant « l'étude de la nature essentielle de l'Homme. » Autres noms, « recherche PSI « », « étude du paranormal », « recherche ESP » est l'étude scientifique des faits qui ne cadrent pas avec la réalité des sens, avec la science dite matérialiste, qui est de « comprendre l'homme en fonction des concepts physiques de base auxquels nous faisons appel pour comprendre les voitures et les ordinateurs. » (1) 

La Parapsychologie étudie la télépathie, la clairvoyance, la voyance, la rétrocognition (voyance dans le passé), la télékinésie, et la vie après la vie, les lieux hantés, les fantômes. Les 3 premiers regroupent les perceptions extra-sensorielles ESP. La recherche PSI n'est pas intégrée dans le milieu scientifique qui la rejette. Le tollé que Ruppert Sheldrake dans TED, lorsqu'il critique les acteurs de la science matérialiste, lui a valu que sa conférence soit censurée puis heureusement remise en ligne.

La télékinésie est la 2ème catégorie, la psychokinèse ou PK. La guérison psychique en fait partie. C'est l'étude de l'influence de l'Esprit sur la matière.

Charles Tart, parapsychologue, psychologue et membre de l'Institut de Psychologie Transpersonnelle de Palo Alto, regroupe les cinq grands phénomènes psi, à savoir la télépathie, la clairvoyance, la précognition, la psychokinèse et la guérison psychique dans la parapsychologie.Et un 3ème groupe "les nombreux possibles", comme la postcognition, l'archéologie psychique, les expériences Hors du corps, la survie postmortem, la médiumnité, la réincarnation. 
La clairvoyance comprend la vision à distance, le remote viewing.
Il les développe dans son livre The End of Materialism – How evidence of the Paranormal Is Bringing Science and Spirit Together, traduit en français par Virginie Gomez sous le titre Le psychologue, la science et l'extraordinaire, Interéditions. Le titre original est plus parlant, la fin du matérialisme, comme l'évidence du paranormal ont apporté à la science et à l'esprit ensemble.
Un livre qui représente 50 ans de travail sur la nature de la conscience, en parapsychologie et les états altérés de conscience. Un livre incontournable pour approfondir la parapsychologie.

La parapsychologie et la Science

Comme le faisait déjà remarquer le Dr Gardner Murphy : « Si, dans tout autre domaine scientifique, nous avions le dixième des preuves que l'on possède en parapsychologie, on acceptera ses preuves sans discussion. » (2)

Il y a comme une fixité psychologique chez bon nombre de scientifiques et d'universitaires, ou bien un orgueil mal placé, un refus d'entendre des faits réels car ils ne sont pas compréhensibles de premier abord, et remettent en cause leurs paradigmes. 

L'effet du rejet de la science parapsychique agit dans d'autres domaines, par rebonds comme l'urgence écologique et le respect du Vivant. Le système actuel a mis sur un piédestal, l'argent et la raison. L'âme, Dieu, la Spiritualité sont rangés dans les religions, où l'on retrouve une espèce d'amnésie dès que l'on sort de ce contexte, dans la vie pratique du système politique, et scientifique. Et pourtant, ces capacités, cette relation avec l'Invisible, est le terreau de la vie spirituelle. Les capacités de voyance ne sont qu'une étape dans la réalisation spirituelle, les penser comme une finalité est une erreur. Alors que penser de ces scientifiques qui rejettent les faits ? Un moyen-âge « moderne ».

Dean Radin, dans la Conscience Invisible dénonce ce refus systématique "de manière générale, les chercheurs les plus avant-gardistes sont souvent attaqués avec une fureur aveugle, comme si leurs découvertes étaient une sorte de virus dont le "corps des connaissances" devrait être guérit à tout prix. On voit ainsi de nombreux scientifiques rejeter, sans même les examiner, les nombreuses preuves que fournissent les expériences psi. Comme l'a montré l'épistémologiste Thomas Kuhn, "la nouveauté émerge difficilement entre les résistances qu'oppose le consensus. Initialement, au cours d'une expériences, seules sont perçues les choses que l'on s'attend à voir ou que l'on est habitué à trouver même si une anomalie doit finalement être observée." (3)

La réalité est beaucoup plus complexe que le matérialisme de la Science, le scientisme. L'homme occidental en rejetant l'inexplicable rejette son âme, la poésie, la Vie merveilleuse et riche en potentialité psychique et spirituelle.

« L'humanité a rêvé. Nous avons rêvé à des hommes semblables aux anges et, à notre réveil, nous tenions à la main les longues plumes dorées des ailes des anges. Les « faits impossibles » de l'ESP sont ces plumes. Ils nous parlent d'une part de l'homme, longtemps masquée par les brumes de la légende, de l'art, du rêve, du mythe et du mysticisme, dont nos explorateurs du réel des quatre-vingt-dix dernières années ont démontré qu'elle possédait une certaine valeur scientifique." Dr Laurence Leshan (4)


Présentation de l'IMI et Deux expériences en parapsychologie

Une vidéo de 6 minutes sur Intuition et 6ème sens à l'IMI

Pour les emails, pour la regarder cliquez ici





En présentation de cette vidéo sur You tube : En 2008 Alexandre D fait des expériences pour un projet audiovisuel à l'IMI Institut Métapsychique International de Paris avec la participation et l'accord de son représentant Mario Varvoglis (Président de l'IMI).


Cette expérience a été faite sur 2 protocoles concernant la parapsychologie. La 1ère expérience sur des images cachées pour la clairvoyance et la 2ème celle du Ganzfeld pour la télépathie.

Pour Alexandre D, voyant et médium "ses capacités extra-sensorielles se manifestent par une intuition qu'il a soudainement, puis au travers de cette intuition, il y a une énergie dans laquelle il peut s'introduire. Et cela développe des flashs, des visions, des perceptions, des symboles, et l'odorat aussi se déclenche."


La clairvoyance et la vision à distance : Le Remote Viewing


Le terme vision à distance fut créé en 1974 par Russel Targ et Harold Puthoff, physiciens en 1974 et chercheurs à l'Institut de Recherche de Stanford (SRI)

Le Remote Viewing est la capacité de décrire à distance une « cible » qui peut être un lieu, un objet, un événement, une activité, une personne, n'importe où, quelle soit proche ou éloignée, sur terre ou sous terre, dans les airs ou dans les mers, ou encore plus loin, et à tous les temps, qu'il soit passé présent et futur.

Les recherches sur la Télépathie de René Warcollier, ingénieur français, chimiste et président de l'IMI1 de 1950 à 1962 à Paris, a auguré la recherche en parapsychologie sur la télépathie aux Etats Unis grâce à son livre La télépathie traduit et diffusé sur le territoire américain par les premiers chercheurs dans ce champs. Les discussions étaient intenses entre deux universités, Standford et Princeton avec des scientifiques et universitaires, le PEAR (5) à Princeton et le SRI à Standford. Même le gouvernement investit 10 millions de dollars pour la recherche en Remote Viewing en 1970.

Le Dr Russel Targ et le Dr Hal Puthoff en 1972, fondèrent un programme de recherche sur les capacités parapsychiques au Standford Recherche Institute (SRI) en Californie, une commande de la CIA.

Le Pr. Robert G. Jahn a fondé le PEAR (Laboratoire Princeton Engineering Anomalies research)

Ils ont étudié principalement la vision à distance d'un lieu et la précognition, ainsi que le voyage astral et par la suite le diagnostic médical. Ils sont arrivés à la compréhension que la Conscience est non locale, c'est à dire en dehors du temps et de l'espace et illimitée dans le temps et l'espace.

Découverte qui est ancienne dans la Spiritualité, où de nombreux mystiques, voyants, poètes, par l'expérience directe ont vécu Dieu, l'Infini en une conscience intemporelle accompagné d'un sentiment d'Eternité. Que ce soit dans le Bouddhisme, chez les chrétiens, en Inde avec le Védanta, ou dans d'autres traditions religieuses où Dieu se situe au delà de l'espace et du temps, et se situe partout à la fois. Il y a 2400 ans, Patanjali parlait de cette conscience absolue qui se révélait quand l'esprit était apaisé. 

Ils ont travaillé avec de grands médiums, comme Pat Price, ancien commissaire de Police à la retraite, qui avait la faculté rare de lire psychiquement des mots écrits à distance, Joe McMoneagle, un célèbre voyant très doué qui a travaillé pour les services secrets des USA pour le SRI comme espion psychique, il a pu décrire des lieux à distance, Ingo Swann, artiste et médium, Hella Hammid, photographe et voyante, pour ne citer qu'eux.

Hella Hammid, l'un des premiers grands viewers et Laura Day étaient amies, et elles ont échangé régulièrement sur le Remote viewing. Dans son excellent livre How to Rule the World from your couch, Laura Day passe en revue les connaissances sur le remote viewing en rajoutant d'autres éléments de son cru personnel, et principalement sans passer par le protocole scientifique du Remote Viewing, où il est demandé au moins trois personnes, le viewer, l'assistant et l'analyste pour répondre à une question. 

Selon Russel Targ (6) l'intuition « repose sur tout ce que l'on a appris ou vécu au cours de notre vie et que l'on conserve dans son inconscient, la passé se combine avec les informations reçues parapsychiquement.». Selon moi les informations parapsychiques et l'Intuition sont de même nature dans leur fonctionnement. D'ailleurs le remote viewing est aussi nommé comme la science de l'Intuition. L'intuition utilise notre expérience, mais n'a pas non plus besoin de notre expérience pour savoir. Il me semble que c'est plutôt pour l'interprétation que l'expérience est nécessaire. Par exemple, si je reçois des réponses à une question en science, seul un scientifique pourra vraiment interpréter mes informations intuitives et les utiliser. J'aimerais intuiter des questions d'ordre scientifique sur l'Univers, le Vivant, l'Univers est une source de poésie et d'inconnue.Il serait intéressant que des intuitifs collaborent dans des programmes en science.

Selon le Dr Jeffrey Mishlove, le directeur d'Intuition Network, il y a 4 champs d'application pour la vision à distance – l'évaluation – la localisation – la diagnostic – et l'anticipation.

Selon Ingo Swann, la mémoire, l'analyse mentale et l'imagination « sont des ennemis de la vision à distance », ils sont des bruits mentaux qui agissent comme interférences.

Je vous invite à vous renseigner sur les diverses expériences que le SRI a effectué et les applications qui ont suivie, comme le projet Stargate, l'archéologie intuitive, la collaboration avec la police.


Mon histoire avec le Remote Viewing

J'ai découvert ces protocoles scientifiques il y a 5 ans. J'avais déjà entendu parlé du remote viewing, sans approfondir cette méthode de vision à distance, et de projection astrale. Par contre, cette expérience je la vivais déjà. Souvent j'allais en esprit en haut d'une montagne en Chine, le Taoisme imprégnant ce lieu, le paysage est beau et rempli de prana, de Chi. Il m'arrivait aussi souvent de voyager en esprit, et aussi quand j'étais enfant, de faire des sorties de corps pour aller à l'école, de la sortie de lit à l'arrivée, pour m'apercevoir que je n'étais pas encore levée. Ou alors cette faculté de plonger dans une image, d'y pouvoir se balader. Et biensur dans ma pratique de la voyance, qui ne peut pas se passer de la vision à distance, qui est une composante clé de la consultation. Simplement ce n'est pas appelé comme ça, ça reste très lié à la voyance. Par exemple, une consultante me parle par téléphone, et je visualise l'endroit où elle m'appelle, est ce un bureau, ou chez elle ? Quelle genre de lumière ? Autour de chez elle ? Que voit elle par la fenêtre ? etc.

Ou alors quelqu'un me parle de ses vacances et je suis transportée dans ce qu'il dit, on s'y croirait, c'est une vision à distance du passé. Tous les jours, cette capacité est utilisée mais nous n'en avons pas suffisamment conscience. Les temps se croisent, les temps de l'un sont différents du temps de l'autre. Ou alors quand on regarde un album photo de famille, c'est possible d'en ressentir l'ambiance, s'imprégner du lieu, du bruit, des paroles dites.

Je mettais exerçais à un exercice en parapsychologie avec le pendule et les cartes Zinner, après un stage en auto hypnose en 1997 où l'enseignant Dan Debeix nous avait initié à cette exercice avec des résultats concluants en cours de pratique. Auparavant, un livre sur la radiesthésie m'avait initiée au pendule. J'ai toujours gardé le pendule qui allait avec le livre, le même que j'utilise depuis de nombreuses années.



La vague de l'Intuition

Il y a une vague porteuse de l'Intuition en France avec le remote viewing par l'intermédiaire de Iris Intuition Consulting, et des nombreux articles et livres sur l'Intuition, la voyance, le remote viewing et la Conscience, depuis ces 4 dernières années, dans le magazine Inexploré et le magazine de l'IMI, revue spécialisée de Parapsychologie, et des articles dans des magazines de psychologie,. L'Intuition est mise à l'honneur dans de nombreux domaines et dans certains livres récents de Russel Targ et Stephan Schwartz, Charles Tart, Bertrand Meheust, Jocelin Morisson, Dr David Hare, Jean-Marie Phild, Catherine Balance, Penney Peirce, Laura Day, Christophe Haag, Isabelle Fontaine, des blogs sur l'intuition, l'excellent blog de Sylviane Jung... cette liste est non exhaustive. 

Selon Stephan Schwartz, le remote viewing remonterait à plusieurs milliers d'années, jusqu'à Hérodote, et dans les 46 premiers chapitres serait décrit une séance de remote viewing qui avait été menée par le Roi, Crésus. Stephan Schwartz commença ses recherches en 1968.
"Le remote viewing est un protocole rigoureux qui permet de relacher l'esprit dans un cadre controlé en aveugle et de façon alléatoire." 

Cette capacité n'est pas une capacité électro-magnétique, car à la fin des années 1970, Stephan Schwartz a fait une expérience dans un sous-marin, dans les profondeurs des océans, les voyants étaient capables de ramener l'information comme s'ils étaient à côté, capable de décrire des cibles qu'ils verraient que des mois plus tard. Ce qui serait spirituel serait cet aspect non-locale de la conscience.
Tout est relié, nous sommes tous reliés aux autres, c'est ce réseau informationnel que nous considérons comme le spirituel.

Les applications du remote viewing sont multiples, de la sphère professionnelle à la sphère scientifique.

En voici quelques unes : l'aide à la décision en affaires, le diagnostic intuitif, l'archéologie, la géologie, la criminologie, les marchés financiers.

La parapsychologie contient des milliers de livres, d'articles, d'expérimentations qui ont été publiés depuis les premiers temps du Mesmérisme en passant par l'histoire au complet de la Parapsychologie.

Cet article est une simple présentation d'un champs d'études scientifiques de la Conscience et des phénomènes paranormaux. Je vous recommande de vous diriger vers les spécialistes pour approfondir ce grands champs de recherche, fructueux et j'espère bientôt pris en considération par la Science pour un changement de Paradigme.

Je me place dans le champs de la Spiritualité et de l'Art, et j'apprécie cet aspect scientifique sur l'étude de la Conscience et des perceptions extrasensorielles. L'intuition, l'art et la spiritualité ne peuvent se passer de la réflexion, et de la science, afin de ne pas tomber dans la superstition, et des croyances négatives, ainsi pour créer des sociétés justes et harmonieuses.
Je serais amenée à publier sur ce blog quelques autres articles sur la parapsychologie, en présentant des livres ou des conférences.

La vision à distance, le remote viewing fait partie de notre manière de fonctionner au niveau de la Conscience. C'est inconscient et demande à être vue. Quand la conscience se focalise sur un moment, elle devient le moment, l'évènement, l'environnement, une personne, un objet. Elle peut se projeter dans la cible, la percevoir ou devenir la cible.


La conscience est intemporelle, absolue et non locale.



L’oiseau de la société a deux ailes : la science et la spiritualité. Les deux doivent aller de pair, les deux sont nécessaires pour l’essor d’une société.
Amma
L’oiseau de la société a deux ailes : la science et la spiritualité. Les deux doivent aller de pair, les deux sont nécessaires pour l’essor d’une société. Si nous pouvons avancer en nous appuyant sur les valeurs spirituelles, la science deviendra alors un instrument au service de l’harmonie et de la paix dans le monde. Amma


La science et la religion sont UN.
Dialogue avec l'Ange
Notes
1 Le savoir intérieur, la Parapsychologie, Livre collectif Edition Tchou / Laffont, 1977. France, page 12
Le savoir intérieur, la Parapsychologie, Livre collectif Edition Tchou / Laffont, 1977. France, page 19
3  Dean radin, La conscience invisible, page 342
 Le savoir intérieur, la Parapsychologie, Livre collectif Edition Tchou / Laffont, 1977. France, page 20
5 « Le laboratoire Princeton Engineering Anomalies Research (PEAR) a été établi en 1979 par Pr. Robert G. Jahn, alors doyen de la faculté d’ingénierie et de sciences appliquées de l’université de Princeton afin d’étudier les interactions entre la psyché et les systèmes physiques, et plus particulièrement les systèmes aléatoires. «  Mario Vargolis, IMI
6 Russel Targ, L'esprit sans limites, page 97 édition TrajectoirE, 2012 pour la traduction française. Limitless Mind, par New World Library; 2004.
7 Russel Targ, L'esprit sans limites, page 94


Bibliographie, quelques livres...
Bertrand Meheust, Le choc des sciences psychiques, les empêcheurs de penser en rond, 1999
Bertrand Meheust, Devenez savants, découvrez les sorciers, Editions Dervy, 2004
Dean Radin, La Conscience Invisible (la bible de la parapsychologie), Presse du Chatelet France, 2000
Russel Targ, L'esprit sans limite
Stephen Schwartz, Ouverture sur l'infini
Le savoir intérieur, la Parapsychologie, Livre collectif Edition Tchou / Laffont, 1977. France
Parapsychologie, Le Dossier, Jocelyn Morisson et Yves Lignon, éditions les 3 Orangers, 2007
Intuition et 6ème sens, Jocelyn Morisson, Inrees, éditions 2013
Charles Tart, le psychologue, la science et l'extraordinaire, Interéditions, 2012
Laura Day, Guide pratique de l'Intuition, 1997, édition Vivez Soleil
Laura Day, How to rule the world from your couch, édition Atria, 2009
Joseph McMoneagle, Remote viewing secrets, Ed Hampton Roads, 2000
Joseph McMoneagle, Mind Trek, Ed Hampton Roads, 1993
Internet
Site de l'IMI, l'Institut métapsychique Internationale
Documentations nombreuses sur la parapsychologie
La Society for Psychical Research

Site de la Parapsychological association
http://www.parapsych.org/home.aspx

Blog de Charles Tart, sur la Conscience, la Spiritualité et la Parapsychologie

www.paradigm=sys.com/cttart

Ruppert Sheldrake - Parapsychologue, biologiste et auteur
http://www.sheldrake.org/


Vidéos – Conférences

Les applications et expériences du Remote viewing par Russel Targ
(sous titres)
Russell Targs Remote Viewing Experiments
Publié en Janvier 2013

Conférence de Stephan Schwartz et Alexis Champion sur le Remote Viewing à l'Inrees
Lors de la sortie du livre, Ouverture sur l'Infini
Publiée le 3 avril 2013, en intégralité pour les adhérents.

Conférence de Ingo Swan, un voyant d'exception
Human super sensitivities and the Futur - IRVA 2006
https://www.youtube.com/watch?v=rHH5PBS2H_I


© 2014 Kathy Hanke