mardi 26 avril 2016

Conseils aux parents et conseils aux professeurs, d'Emile Coué

Par Intuition and Co, Kathy Hanke 

Conseils aux parents et conseils aux professeurs, d'Emile Coué

Introduction

Avant de lire directement les conseils aux parents et aux professeurs, je vous propose de faire connaissance avec Émile Coué, ce pharmacien de Nancy il y a déjà plus d'un siècle, un grand bienfaiteur de l'humanité, pas assez reconnu en France, il aurait mérité une cérémonie particulière pour célébrer son humanité et ses découvertes et ses conseils qui n'ont pas été suivie surtout dans le monde de l'éducation. La jeunesse actuelle pourrait en bénéficier afin de mieux apprécier la Vie et participer à la construction d'un monde meilleur.


Emile Coué, Bienfaiteur de l'Humanité


Présentation de Emile Coué et ses relations avec les autres disciplines.

Émile Coué est né en 1857 à Troyes et décédé en 1926 à Nancy . Il s'aperçut des bienfaits de la suggestion qui décuplait l'effet de ses potions qu'il délivrait comme pharmacien en Lorraine dans le nord-est de la France, « Vous allez voir, ça va vous faire beaucoup de bien ou « Vous verrez, vous irez de mieux en mieux. »

La Maitrise de Soi, Edition de 1926

De nombreux coachs en développement personnel cite Émile Coué, et desfois le confondent avec un psychologue, ce qu'il n'était pas, sa théorie entra en conflit avec les théories de Sigmund Freud sur l'inconscient, là où Sigmund Freud ne voyait que l'obscurité, Emile Coué y voyait la lumière et les forces de guérisons intérieures. Son livre La méthode Coué publiée en 1920 est un bestseller mondial depuis de nombreuses années.

Grâce à ses nombreuses conférences outre atlantique, sa méthode et ses travaux furent connus dans les États-Unis et l'Angleterre. Le Dr Milton Erickson (1902 – 1980) s'est intéressé de près à l'enseignement de Émile Coué, qui a enrichi l'hypnose éricksonienne, considéré comme le père des thérapies brèves, la sophrologie créé par Caicédo qui parle des bienfaits de ses découvertes, Napoléon Hill en parle dans son livre Réfléchissez et devenez riche, publié en 1937. A cette même époque, la Pensée Nouvelle est née aux Etats-Unis basée sur la puissance du subconscient (il y avait de Emile Coué dans l'air!), et des docteurs comme Frédérick Bailes et Joseph Murphy lui rendent hommage dans la transmission de leurs enseignements. Il y aurait encore à en dire sur les influences de la Méthode Coué dans nos sociétés.

Les Contes aussi sont des transmissions de savoirs ancestraux, des valeurs spirituelles, des valeurs sociales de respect de l’autre et de la nature, par le biais de l’imaginaire et de la poésie.

Ses conférences ont semé des graines qui ont donné des champs nouveaux de recherche pour la santé et la connaissance de soi. 


transformez votre vie
Louise Hay

Louise Hay vie avec un heureux âge de 86 ans, auteur de bestseller sur la puissance des affirmations pour changer sa vie et devenir maître de soi, cite aussi les travaux de Émile Coué. Les méthodes qu'elle utilise lui ont été transmises pour la plupart par la Science de l'Esprit et sont le fondement de ses cours. Elle a une formation de ministre de la Church of religious Science, et toutefois elle n'est pas attachée à une Église, et se vit comme un esprit libre. Elle est convaincue que notre esprit est relié à l'Esprit Infini et de ce fait, il a accès à toute la sagesse et la connaissance.

En France, les gens l'ont beaucoup raillé, ils n'ont retenu que la fameuse phrase répétée 20 fois par jour, sans étudié le principe qui sous tend cela dans son livre, pour en prendre conscience, et aller plus loin dans l'autosuggestion par son texte qu'il disait lors de groupement public et appliqué vraiment les affirmations au quotidien.

Par contre, des entrepreneurs libres et des entreprises l'utilisent dans leur vie professionnelle

Et ils ont conscience du pouvoir des mots qui s'imprègnent dans leur esprit et savent que la réussite d'une entreprises comme le dit Tony Robins est 80% lié à l'état d'esprit et 20% le travail. Des séminaires, mis au goût du jour de notre époque actuelle et des coaching, sont donnés dans des entreprises pour améliorer l'état d'esprit des dirigeants et des employés.

Dans les enseignements de Émile Coué, ce dont la plupart des gens en France n'ont pas compris, c'est que le résultat n'est pas de notre volonté, c'est l'intelligence infinie qui réalise cela, la force intérieure. Cela montre une ouverture et un lâcher-prise pour recevoir la guérison. Émile Coué écrit « Ce n'est pas en moi qu'il faut avoir confiance, mais en vous-même, car c'est en vous seul que réside la force qui vous guérira. Mon rôle consiste simplement à vous apprendre à vous servir de cette force. »

« Quand il y a un conflit entre l'imagination et la volonté, c'est toujours l'imagination qui le remporte. Comme par exemple, c'est facile et je ne peux pas le faire. C'est le je ne peux pas le faire, qui sera gagnant, c'est à dire l'imagination, une croyance négative. Alors que si je pense, c'est facile et je peux le faire, c'est l'imagination positive et créatrice qui prendre le dessus et transmettra les moyens pour y arriver. » écrit Émile Coué.

Selon lui, les guérisseurs utilisent tous l'autosuggestion dans leur pratique de la guérison « c'est-à-dire que ces procédés, quel qu'ils soient : paroles, incantations, gestes, mise en scène, ont pour effet de provoquer chez les malades l'autosuggestion de la guérison. »

Comment utiliser la méthode Coué, le principe de l'autosuggestion ?

L'éducation de l'imagination. Ce n'est pas la personne qui agit, c'est « la méthode ».

Pour l'emploi de la méthode, il faut déjà savoir qu'il est possible de pouvoir « dompter et conduire notre imagination comme on dompte un torrent ou un cheval sauvage. », puis d'en trouver le moyen. Le moyen est l'autosuggestion.

Voici qu'écrit Émile Coué : « Si vous vous êtes fait réellement de l'auto-suggestion, c'est à dire si votre inconscient a fait sienne l'idée que vous lui avez offerte, vous êtes étonnés de voir se produire la chose que vous avez pensée.
(Il est à noter que le propre des idées auto-suggérées est d'exister en nous à notre insu et que nous pouvons savoir qu'elles y existent que par les effets qu'elles produisent.)
Mais surtout, et cette recommandation est essentielle, que la volonté n'intervienne pas dans la pratique de l'autosuggestion ; car, si elle n'est pas d'accord avec l'imagination, si l'on pense : « Je veux que telle ou telle chose se produise », et que l'imagination dise : « tu le veux, mais cela ne sera pas », non seulement on n'obtient pas ce que l'on veut, mais encore on obtient exactement le contraire.

Cette observation est capitale, elle explique pourquoi les résultats sont si peu satisfaisants quand, dans le traitement des affections morales, on s'efforce de faire la rééducation de la volonté. C'est à l'éducation de l'imagination qu'il faut s'attacher, et c'est grâce à cette nuance que ma méthode a souvent réussi là ou d'autres, et non pas des moindres, avaient échoué.


Des nombreuses expériences que je fais journellement depuis vingt ans et que j'ai observé avec un soin minutieux, j'ai pu tirer les conclusions qui suivent et que j'ai résumé sous forme de lois :

1- Quand la volonté et l'imagination sont en lutte, c'est toujours l'imagination qui l'emporte, sans aucune exception ;
2 – Dans le conflit entre la volonté et l'imagination, la force de l'imagination est en raison directe du carré de la volonté ;
3 – Quand la volonté et l'imagination sont d'accord, l'une ne s'ajoute pas à l'autre, ais l'une se multiplie par l'autre ;
4 – L'imagination peut être conduite. »
(1)

Raison directe du carré de la volonté, et se multiplie, sont des images permettant de nous faire comprendre sa pensée.

Il prévient « La pratique de l'autosuggestion ne remplace pas un traitement médical, mais c'est une aide précieuse pour le malade comme pour le médecin. »

« Il est donc facile de se rendre compte du rôle du suggestionneur. Ce n'est pas un maître qui ordonne, c'est un ami, un guide, qui conduit pas à pas le malade dans la voie de la guérison. Comme toutes ces suggestions sont données dans l'intérêt du malade, l'inconscient de ce dernier ne demande qu'à se les assimiler et à les transformer en autosuggestion. Quand celles-ci sont faites, la guérison s'obtient plus ou moins rapidement. »



Ecoutez l'unique enregistrement de Emile Coué, c'est précieux comme un diamant. 
Un enregistrement gravé sur archéophone à cylindres.




La Chine, dans l'éducation des enfants et dans les entreprises utilise ce système de répétition tous les matins, voir des documentaires très intéressant à ce sujet sur google, les enfants travaillent près de 16 heures par jour, ils n'ont plus le temps de s'amuser et le gouvernement les contrôle fortement en les privant de liberté. Ce pouvoir est utilisé de façon négative pour contrôler les enfants, le peuple. Ce pouvoir peut être utilisé pour le bienfait de l'Humanité et son propre bénéfice.

Le pouvoir de la suggestion et de la répétition peut être utilisée de deux manières, pour créer ou pour enfermer et dominer, elle est à double tranchant. Le mot et sa répétition ont un pouvoir indéniable, affaiblie ou renforce.
Nous sommes dans un pays libre ou il est encore possible de le diriger vers le bien et son évolution.  

Petit aparté - En ce moment j'apprends l'espagnol avec espagnolfacile, et je me disais tout à l'heure que j'aimais bien voir mes notes sur le guide de travail, et voir comment à chaque exercice que je répète 3 à 4 fois, ma note augmentait comme par ex de 8/20 à la première fois à 20/20 pour la quatrième fois, alors laisser les notes est tout à fait utile dans l'enseignement, c'est motivant, par contre se fier qu'aux notes ce n'est pas bénéfique, car elles sont vouées à augmenter avec la répétition, alors rien ne sert de stresser l'enfant sur ses notes, puisqu'il est entrain d'apprendre. Bien au contraire, lui donner confiance en lui dans sa faculté d'apprentissage. Il est important que l'apprentissage soit joyeux. De ce fait l'esprit de l'école Montesori peut être adaptée aux notes, pour ceux aiment les chiffres, en sachant que la vocation de la note est de passer à une note supérieure au prochain exercice. 

Sur le site Emilecoue.com, l'auteur présente 3 moyens de d'autosuggestions pour « implanter une idée en soi-même », par les mots, par les images et par les ressentis. Cliquez ici pour plus de renseignements : http://www.methodecoue.com/methode.htm

Conseils aux parents

Par Émile Coué, Extraits du livre La Maitrise de Soi, 1920


Comment faire disparaître les défauts chez les enfants ? 

(page 148)

Il est très facile aux parents de faire disparaître les défauts chez les enfants et de faire apparaître les qualités opposées, et ils y réussissent en leur répétant toutes les nuits 20 à 25 fois durant leur sommeil ce qu'ils désirent d'eux : que les mamans et les papas considèrent cela comme un devoir vis-à-vis de leurs enfants ; c'est une nourriture morale aussi nécessaire que la nourriture physique : n'ont ils pas soin de leur donner à manger ?


L'éloge est un stimulant, mais non quand il est exagéré. Le reproche est un stimulant pour l'individu ; à continuer, le reproche paralyse. J'emploie des circonlocutions qui ne peuvent pas blesser, j'englobe le reproche dans une phrase ; les gens n'en prennent pas ombrage parce qu'ils sentent bien que je ne fais pas de reproches. On se fait des reproches à soi-même ; quand 'autres vous les font, ils vous irritent. Je ne fais pas de reproches, je constate.


Exemples de suggestion pour les enfants 
(page 105-106)

1 - Pour le mental : à un enfant paresseux, poltron ou menteur, on ne dira pas : « Tu n'es plus paresseux, tu n'es plus poltron, tu n'es plus menteur, mais : « Tu deviens travailleur, appliqué, brave, de plus en plus franc et sincère. »

 2 – Pour le physique : « Tu prends de l'appétit, tu digères mieux, tes poumons se fortifient, tu deviens robuste, tu te développes normalement, etc. »

 3 – Pour l'incontinence d'urine, n'employer que des paroles que l'enfant peut comprendre suivant son âge. Exemples : 1/ A un tout petit : « Tu appelles toujours maman... et ton dodo est toujours bien propre. » 2/ A un plus grand : « Tu peux te retenir maintenant toute la nuit, et ton lit est toujours sec et propre. »

Si l'enfant se réveille pendant qu'on lui parle, s'arrêter immédiatement ; mieux vaut remettre au lendemain. L'inconscient continuera à travailler d'après les paroles reçues, et les parents seront étonnés des résultats qu'on peut obtenir par ce procédé extrêmement simple. 
Il est facile d'en comprendre la raison. Quand l'enfant dort, son corps et son être conscient se reposent, ils sont pour ainsi dire annihilés, mais son être inconscient veille ; c'est donc à dernier seul que l'on s'adresse et, comme il est très crédule, il accepte ce qu'on lui dit, sans discussion, et petit à petit l'enfant arrive à faire de lui-même ce que les parents désirent. 
Mais surtout procéder avec régularité, patience et persévérance, les résultats étant rarement spontanés. Remarque. Dans la journée, ne parler ni à l'enfant ni devant lui de ce qu'on fait pendant son sommeil.

Conseils aux maîtres, aux enseignants.

Par Émile Coué – La maitrise de soi, 1920


Enfin il serait à souhaiter que chaque matin les maîtres fissent de la suggestion à leurs élèves de la façon suivante. Après leur avoir fait fermer les yeux, ils leur diraient : 
« Mes amis, j'entends que vous soyez des enfants polis, aimables envers tout le monde et obéissants vis-à-vis de vos parents et de vos maîtres, et quand ceux-ci vous donneront un ordre ou vous feront une observation, vous tiendrez toujours compte de l'ordre donné ou de l'observation faite, sans que cela vous ennuie. Vous pensiez autrefois que, quand on vous faisait une observation, c'était pour vous ennuyer; maintenant vous comprenez très bien que c'est dans votre intérêt qu'on vous l'adresse; par conséquent, loin d'en vouloir à la personne qui vous la fait, vous lui en êtes au contraire reconnaissants.
De plus, vous aimerez le travail, quel qu'il soit; mais comme actuellement il consiste pour vous dans l'étude, vous aimerez toutes les choses que vous devez étudier, même et surtout celles que vous n'aimiez pas autrefois. Donc, lorsque que vous serez en classe, et que le professeur vous fera une leçon, vous porterez uniquement exclusivement votre attention sur ce qu'il dira, sans vous occuper des sottises que pourraient faire ou dire vos camarades et surtout sans en faire ou en dire vous-même.
Dans ces conditions, comme vous êtes intelligents, car vous êtes intelligents, mes amis, vous comprenez facilement et vous retiendrez de même : les choses que vous aurez apprises s'emmagasineront dans un casier de votre mémoire où elles resteront à votre disposition et d'où vous les tirerez au moment du besoin.
De même, lorsque vous travaillerez seuls, à l'étude ou à la maison, que vous ferez un devoir ou que vous étudierez une leçon, là encore vous portez uniquement, exclusivement votre attention sur le travail que vous faites, et vous aurez toujours de bonnes notes pour vos devoirs et vos leçons.»


Tels sont les conseils qui, s'ils sont bien suivis, donneront des enfants pourvus des meilleures qualités physiques et morales.


 

Pour aller plus loin :


Pour ce qui est d’utiliser l’imagination et l'intuition dans l'objectif de mieux être et de connaissance de soi avec la collaboration de l'inconscient, je vous invite sur le site de vistavie, où sont regroupés des visualisations, hypnoses, sophrologies, et autres méditations :

Dont deux séances d’hypnose gratuite mise en ligne pour renforcer la confiance en soi et pour la prise de recul, mise à disposition par Stéphane Roux, hypnothérapeute à Lyon.
Pour les écouter directement, c'est Ici.

L’hypnose, avec l’état modifié de conscience qu’elle induit, permet une modification dans l’imaginaire de la personne qui écoute et agit ainsi à modifier l’inconscient, et donc à créer de nouveaux liens et associations d’idées créatives, elle permet aussi de se relier à la sagesse intérieure et à la source du savoir universel.


Articles sur le blog



Aucun commentaire:

Publier un commentaire